Prilemnia-Lane


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Moment de crise [Jensen]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lilly Cooper
[Admin] Queen Lilly ■
 [Admin] ■ Queen Lilly ■
Lilly Cooper

Nombre de messages : 2448
Age : 27
Âge du perso : 19
Humeur : Lovely
Date d'inscription : 30/01/2008

¤ Me ¤
RELATIONS:
UN PEU PLUS SUR MOI:
Rumeurs:

Moment de crise [Jensen] Empty
MessageSujet: Moment de crise [Jensen]   Moment de crise [Jensen] EmptyMer 21 Mai - 17:18

Nickley avait à peine tourné le dos à Lilly quand le sonnerie de reprise des cours avait sonné, que celle-ci décida d'aller voir Jensen. La journée avait commencée si parfaitement bien, tout était jusqu'ici à nouvean merveilleux dans la vie de Lilly, et aucune n'embûche ne s'était imposée, jusque maintenant. Mais elle aurait dû s'en douter... toutes les bonnes choses ont une fin et tout ne peut pas être toujours rose... un orage avait finit par éclater au-dessus de la tête de la belle Cooper, et auquel elle ne s'était pas préparé. Rien n'avait prémédité le retour de l'abominable Avril aujourd'hui, l'ennemie jurée de Lilly, mais qui jusqu'ici avait toujours été la perdante des deux, celle qui se faisait écraser à chaque fois. Mais cette fois, la blonde avait décidé qu'il en serait autrement pour sa nouvelle vie à Prilemnia Lane, et qu'elle prenne cette fois un départ de gagnante. Elle avait toujours désiré la place de Reine de Lilly, et semblait dorénavant plus que décidé à la lui prendre, et elle commençait fort, si bien que Lilly en était complètement déboussolée. Comment avait-elle fait pour se procurer ces photos ? Cette question ne quittait pas l'esprit de la plus belle des brunes. Mais ce n'était pas le plus important, non, le plus important était Jensen. A l'heure qu'il est, il avait surement déjà dû découvrir les clichés, et deviné la supercherie, et Lilly avait peur... oh oui, ce sentiment ne lui arrivait que trop peu souvent, mais cette fois elle le ressentait vraiment... elle avait peur de le perdre à nouveau, alors que cette fois tout avait si bien commencé, et qu'elle avait ressentie ce renouveau de relation comme un nouveau départ, et un bon, malgré que Dean était toujours dans son coeur, et malgré ce qui était arrivé la veille, quand elle lui avait fixé un rendez-vous pour lui annoncer que tout était finit. Lilly savait que Jensen ne comprendrait pas... et elle savait qu'il serait en colère... il n'aimait déjà pas Dean, alors de savoir qu'elle avait fait des photos dénudées avec lui et qui remontaient maintenant à la surface. Mais le pire n'était pas ces photos, même si qu'elles aient été dévoilées à tout le monde soit très gênant, parce que le moment où elle les avaient prises était un où elle était officiellement avec le beau Pline, et avait coupé toute relation avec Jensen, un an plus tôt, tandis que celui-ci engageait une relation avec la garce d'Avril. Non, le pire était que par ses photos, Jensen comprendrait surement qu'il y avait eu bien plus que ça... qu'elle avait couché avec... il avait beau être parfois dans les vapes, il n'était pas dupe. Et sur ce point, Lilly lui avait toujours mentit. Tout simplement parce que le garçon avec lequel elle avait toujours voulut couché, perdre sa virginité, était Jensen, et elle savait que ça le touchait aussi. Mais ce soir-là, ses désirs avaient dépassé tout, et elle l'avait fait pour la première fois avec Dean, mentant à tout le monde en démentissant qu'elle aie eu des relations sexuelles avec lui. Et quelques temps plus tard, Jensen et elle s'étaient remis ensemble, au départ d'Avril, et elle lui avait assuré qu'elle était toujours vierge, pour ne pas le décevoir. Et elle le regrettait maintenant. Le pire, c'était qu'elle ne pouvait même pas envisager une vengeance tout de suite, tout simplement parce qu'Avril gardait d'autres photos d'elle et de Dean, et cette fois en pleine action, ce qui cloturerait définitivement la relation Lilly-Jensen à vie. Alors elle ne savait plus quoi faire. Peut-être lui pardonnerait-il ? Mais peut-être pas...
Elle avait donc décidé de ne plus aller en cours aujourd'hui, pour voir directement Jensen et lui parler, en espérant que ça s'arrangerait... elle fonça donc avec sa voiture jusque chez lui, manquant de près un accident tellement elle était perdue, roulant à toute vitesse, avant de pénétrer à Prilemnia Lane et de s'arrêter devant la maison du garçon. Là, elle remonta l'allée pour arriver à la porte, et sonna, tout en essuyant une petite larme qui restait sur son visage, ses yeux encore humides.
Revenir en haut Aller en bas
http://prilemnia-lane.forumsactifs.net
Jensen Cabaretti*

Jensen Cabaretti*

Nombre de messages : 26
Age : 26
Âge du perso : 19 ans
Humeur : Hum ... * S'en va sans répondre *
Date d'inscription : 17/05/2008

¤ Me ¤
RELATIONS:
UN PEU PLUS SUR MOI:
Rumeurs:

Moment de crise [Jensen] Empty
MessageSujet: Re: Moment de crise [Jensen]   Moment de crise [Jensen] EmptySam 24 Mai - 10:35

    Alors … Commençons par le commencement des choses. Pour le moment, on pouvait dire que le début de journée du jeune Cabaretti avait été plutôt bonne. Pas de troubles fêtes. Il était plus lucide que jamais. Et pour finir, tout allait bien entre lui et Lilly. Pour la première fois depuis un sacré bout de temps, Jensen se sentait apaisé. Ce qu’il ne savait pas, c’est que cela allait changer d’ici très peu de temps. Enfin pour le moment, il n’y avait pas une ombre à l’horizon. Il était en mode pantouflard dans son lit, essayant depuis une heure environ de lever en vain. Lorsqu’il y parvint, il chercha à tâtons l’interrupteur histoire de ne pas faire Rambo dans la chambre en dégommant tout sur son passage à cause de l’obscurité =D Parvenant à se hisser hors du lit sans trop dégâts, il avait à ce moment précis une tête monstrueuse. La moitié des cheveux dressés sur la tête, l’autre moitié toute aplatie sur son front. Je vous assure, ce n’était pas très beau à voir. Lorsqu’il alluma la lumière, il ferma les yeux instantanément. Pitiing, il fallait qu’il pense à mettre des ampoules basse consommation pour éviter de ce trucider les yeux tout les matin. Sortant de sa chambre en traînant des pieds, il faisait attention à ne pas se prendre les pieds dans les tapis pour éviter le dévalage de l’escalier sur le postérieur =D Arrivant au rez de chaussé, il constata qu’il était tout seul. Mais cela ne l’étonnait pas plus que cela et ses parents ne lui manquait pas. De toute façon, depuis qu’il était gosse il était tout seul en se réveillant le matin et en se couchant le soir. Et bien … Ce genre de pensée vous rend mélancolique. Se servant une tasse de café, il s’apprêtait à s’asseoir lorsque son téléphone portable posé sur la table vibra. Sursautant, il l’attrapa et le colla avec dédain à son oreille genre « Qui ose déranger l’ours en hibernation ? » Un pote du lycée. Qu’est ce qu’il lui voulait celui-là ? Et pourquoi est ce qu’il avait son numéro ? Agrrr …. L’ours pas conteent ! Agrr Okay revenons à nos moutons. Ecoutant d’une manière évasive ce que lui disait la personne à l’autre bout du fil, il finit par avaler une gorgée de café mais par la recrachée en s’étouffant à moitié. Son « ami » venait de lui faire une révélation qu’il voulait ne pas avoir compris. Il raccrocha d’un seul coup et il balança son portable à l’autre bout de la pièce. La fureur commençait à le gagner. S’arrêtant dans son élan du « je jette tout et je casse tout ce qui se trouve dans cette pièce pour me calmer » il se stoppa. Il regarda successivement sur sa droite, puis sa gauche. Si ça se trouve, ce n’était qu’une rumeur ! Ce n’était pas possible, ce n’était pas le genre de Lilly de faire une chose pareille … A moins que ? … Il ne savait plus. Il fallait qu’il en ai le cœur net. Si cette révélation s’avérait être vraie et fondée, il aurait du mal à la digérer. Il ne savait même pas s’il en serait capable. Il attrapa son ordinateur portable, il le posa sur la table puis, après une courte hésitation, il l’ouvrit et il l’alluma. Il se mit sur internet puis il alla sur le sîte du lycée de Prilemnia. Lieu ou normalement, on trouve tout et n’importe quoi, notamment les rumeurs stupides. C’est après quelques minutes qu’il trouva le lieu ou avaient été mise les photos. Jensen les observa une à une, sentant quelque chose d’incontrôlable monté en lui. A ce moment précis, il aurait bien décapiter Dean >< Pire encore, il lui aurait retirer la cervelle à la petite cuillère pour l’étaler sur un mur après =D. Il ferma d’un seul coup avec rage l’ordinateur. Il fallait qu’il se maîtrise. Aller Jensen ! Un peu d’humilité ! Il se dirigea en trombe dans la salle de bain, il mit l’eau bouillante en route et il se mit en dessous. Pour lui, rien de tel que de l’eau à 50° pour se remettre les idées en place. Même si à son humble avis, la douche brûlante ne lui ferait rien digérer du tout. Lorsqu’il ressortit, il avait à peu près la même tête que Monsieur Homard. Les deux mains sur le rebord du lavabot, il n’osait même pas se regarder dans la glace juste en face. Non pas parce qu’il devait être plus rouge que rouge. Parce qu’il se sentait pitoyable. Il n’avait jamais ressentit cela auparavant. Il y a une heure à peine, tout allait plus que bien pour lui et désormais, il avait l’impression d’avoir tout raté, d’avoir tout perdu. Parce qu’il le savait. Il avait perdu une partir de celle qu’il aimait plus que tout. Et cette partie, c’était Dean qui la possédait désormais. Plus bas que Terre, c’était à peu près là qu’il se situait. Il releva la tête vers le miroir. Il le regarda un instant et, sur un accès de fureur, il serre le poing pour frapper de toute sa force dedans. Le miroir de brisa, et les phalanges des doigts de Jensen se mit à saigner. Quelques éclits de verre s’étaient glissés sous sa peau. Mais étrangement, il ne ressentait aucune douleur. Celle du cœur était bien plus intense. Il enfila un jean ainsi qu’un tee-shirt vite fait, sans prendre soin de désinfecter sa main. Il s’était juste contenter d’enrouler une serviette autour. Et c’est alors que la sonnerie de la porte retentit. Dans un moment comme celui-ci, Jensen n’avait qu’une envie, se réfugier dans la drogue. Mais ce n’était pas la solution, il le savait. Il voulait réussir à affronter cela par lui-même, sans cette substance toxique dans le sang qui vous fait divaguer. Il descendit les marches une à une, lentement. Encore légèrement abasourdi. Les cheveux encore humides et ébouriffés. C’était Lilly. Il venait de la voir par la fenêtre. Etrangement, sa fureur n’augmenta pas. Il se sentait tellement bas qu’il avait un air indifférent. Mais tout cela n’était qu’une façade qu’il laissait paraître. Intérieurement, c’était un Vésuve prêt à l’explosion. Il ouvrit lentement la porte avec sa main qui n’était pas enrubannée. Le visage impassible, d’une voix assez calme, il se décala pour laisser entrer la jeune demoiselle :

    « Lilly … Entre … Je t’en prie. »

    Vous ne pourrez pas dire qu’il ne faisait pas d’efforts pour rester serein. C’était plus que difficile. D’autant qu’il avait appris les nouvelles des photos par quelqu’un d’autre que la personne concernée. Si Lilly le lui avait dit d’elle-même, il l’aurait sûrement mieux pris. Il ne l’aurait à ce moment pas mise sur le quasi même pieds d’égalité que Dean. Et la franchise, la sincérité ? Ou était elle passée dans tout cela ? A la trappe. Il n’y en avait tout simplement pas eu. Mais tout le monde sait que tout se sait un jour. Alors lorsque une erreur est commise, si c’est une erreur, autant être sincère et s’expliquer. Cela apaise les colères. Du moins, s’était sa vision des choses. Jensen était déçu. Pourquoi ? Allez savoir. Mais il ne pouvait s’empêcher d’avoir le cœur qui bat à cent à l’heure lorsque la jeune Cooper était à côté de lui. Parce que oui. Malgré tout ce qu’il endurait à ce moment présent et même s’il n’avait plus aucune confiance en elle, il l’aimait plus que tout. Et l’amour, c’est un sentiment plus fort que la colère que l’on ne peut pas maîtriser.
Revenir en haut Aller en bas
http://saguenay-lake.keuf.net/
Lilly Cooper
[Admin] Queen Lilly ■
 [Admin] ■ Queen Lilly ■
Lilly Cooper

Nombre de messages : 2448
Age : 27
Âge du perso : 19
Humeur : Lovely
Date d'inscription : 30/01/2008

¤ Me ¤
RELATIONS:
UN PEU PLUS SUR MOI:
Rumeurs:

Moment de crise [Jensen] Empty
MessageSujet: Re: Moment de crise [Jensen]   Moment de crise [Jensen] EmptySam 24 Mai - 13:13

Il ne fallut que un regard posé dans celui de Jensen pour que Lilly comprenne qu'il était trop tard et qu'il était déjà au courant de tout. Jensen, Lilly le connaissait par coeur et en même temps pas du tout. C'était un garçon vraiment très imprésivisible, on ne pouvait jamais vraiment prévoir les réactions qu'il allait avoir, ce qu'il pensait, c'était un éternel mystérieux dans ses sentiments. Parfois, il se lâchait et disait tout ce qu'il avait sur le coeur, mais bien souvent il accusait tous les coups, jusqu'à finir par ne plus le supporter et tout sortir de lui. Mais Lilly elle, persevait facilement les sentiments du garçon par ses yeux par temps normal, elle le connaissait depuis qu'ils étaient nés, alors ça facilitait la tâche... et puis elle l'aimait depuis toujours... Et dans ce regard, elle put y lire l'immense déception qui trônait dans les yeux du garçon, qui lui brisa le coeur plus que tout. Lilly pouvait supporter les crises de colère, vu qu'elle en était très sujette, les disputes, les reproches, mais s'il y avait bien une chose qui la blessait réellement, c'était de voir qu'elle avait déçu quelqu'un. Elle était une fille des plus persévérantes qui aimait réussir tout ce qu'elle entreprenait, et arrivait toujours à ses fins, alors ce sentiment était le pire cauchemard qu'elle ne pouvait connaître... Enfin peut-être pas jusque là s2

Elle ne lacha pas un mot en premier temps, quand il la pria d'entrer, incapable de rajouter quelque chose, ce qui, ça aussi, ne lui arrivait pourtant jamais. C'est à ce moment qu'elle remarqua la main ensanglantée de Jensen. Perdant d'un coup sa brusque timidité qui ne lui ressemblait pas, elle plissa les yeux.


"Mon dieu Jensen, qu'est-ce que tu t'es fait à la main ?"

Le sang continuait de couler abondamment, laissant tomber plusieurs gouttes sur le sol. La blessure était très récente à ce que put en juger la fille, elle n'était pas spécialiste, mais toute personne censée l'aurait deviné AR4 Se serait-il blessé en apprenant pour les photos... volontairement... si c'était le cas, tout était encore bien pire que ce que la demoiselle avait prévu. Il était alors dans une colère noire, mais pourtant il ne montrait aucun signe de ça... Il était anormalement très calme... mauvais présage aussi... Lilly déglutit avant de prendre une grande bouffée d'air, tremblotant légèrement. Elle avait envie de s'occuper de lui, de le soigner à sa main, mais n'osait pas faire le moindre geste, de peur qu'il explose et mette un terme à leur relation une fois pour toute. Elle restait là, ses yeux encore humides, droite comme un piquet devant l'ours [XD j'adorais trop ce petit surnom].

"Je dois te parler..."

Dire ces mots avaient relevés d'un grand courage pour Lilly qui était vraiment éffrayée par ce qu'il pourrait arriver. Elle ne voulait pas le perdre...
Revenir en haut Aller en bas
http://prilemnia-lane.forumsactifs.net
Jensen Cabaretti*

Jensen Cabaretti*

Nombre de messages : 26
Age : 26
Âge du perso : 19 ans
Humeur : Hum ... * S'en va sans répondre *
Date d'inscription : 17/05/2008

¤ Me ¤
RELATIONS:
UN PEU PLUS SUR MOI:
Rumeurs:

Moment de crise [Jensen] Empty
MessageSujet: Re: Moment de crise [Jensen]   Moment de crise [Jensen] EmptySam 24 Mai - 14:35

    Jensen s’était décalé pour laisser la jeune femme. Il y avait deux options : La première : Se ruer aux pieds de la jeune femme en pleurant. Hum … Très peu pour lui, il avait sa fierté. Et puis il ne pleurait quasiment jamais. Seconde option, il se mettait à crier comme un psychopathe et à jeter tout. Hum … Ca non plus, il valait mieux éviter. Tout ce qu’il réussirait, c’est faire fuir la belle demoiselle chez Monsieur Pline de mes fesses =D [Il l’appelle comme cela parce qu’il l’a dans le colimateur ><] Il se contenta de rester à distance de Lilly. Se contentant de la regarder. Peut être avait il un regard accusateur. Il n’en savait rien. En tout les cas, il n’y avait pas d’étincelles de bonheur dans son regard. C’était plutôt le contraire. Il constata que les yeux de la jeune femme étaient humides. Elle avait du pleurer. Sachez que c’était quelque chose de très dur pour lui de la voir souffrir. Mais à ce moment précis, il était incapable de la toucher ou même de la consoler. Il n’en était tout simplement pas capable compte tenu des circonstance. Les photos défilaient encore dans son esprit. C’était quelque chose d’insupportable.

    « Mon dieu Jensen, qu'est-ce que tu t'es fait à la main ? »

    Jensen mit un certain temps avant de réagir à sa question. Il pressa sa main ensanglantée et entourée d’une serviette de son autre main. Il ne sentait toujours rien. Pas la moindre douleur. En tout les cas, à cause de cette histoire, il serait obliger de se racheter un portable et un miroir >< Je vous raconte pas le budget à rallonge qu’il vous faut >< Mais ça, c’est la partie immergée de l’iceberg. Il regardait Lilly sans baisser les yeux. Un regard à la fois doux et glacial. Je vous l’accorde, il est assez étrange. Ais ça, la jeune Cooper ici présente le sait mieux que personne. Il remettait tout en question. Devait il poursuivre sa relation avec Lilly ? Ou tout cessez. Mais se laisser abattre ne lui ressemblait pas. Il se battait pour obtenir ce qu’il voulait. Abandonner serait entraver sa fierté d’un sacré coup de massue. De plus, voulait il vraiment perdre totalement Lilly ? Ca non. Mais c’était trop tôt. Son esprit était encore bien embrouillé. Ses pensées étaient confuses. Il n’avait pas droit à l’erreur. C’était l’une des première fois de sa vie qu’il avait ne telle pression. De plus, il n’était pas shooté, donc il réfléchissait de lui même en étant lucide. Ce qui rendait la tâche encore plus difficile. Voyant que la jeune femme n’osait pas non plus s’approcher pour le soigner. Il se recula de nouveau d’un pas. Il regarda sur le côté avant de répondre avec une certaine indifférence.

    « C’est rien … Juste un verre qui m’a échappé des mains … »

    Bon d’accord, sur ce point, il n’avait pas été tout à fait sincère. Il avait mentit et je ne vous cache pas que cela se voyait. Mais quelque part, s’était le but recherché. Dans un accès de fureur, il avait frappé la vitre de sa salle de bain … Et alors ? Ca peut arriver à tout le monde ! Il valait mieux qu’il frappe la vitre que celle qu’il aime ! Soyons clair, il ne lèverai jamais la main sur Lilly >< C’était hors de sa pensée. Par contre, il se prendrait bien Dean pour Putchingball [Je sais pas comment ça s’écrit xD] Lui sans problème. Il n’avait pas intérêt à le croiser de si tôt.

    « Je dois te parler ... »

    Cette phrase résonna dans sa tête comme un bruit sourd. C’est à ce moment qu’il voulait ne pas faire d’erreur. Mais pourquoi se sentait il le plus fautif des deux ? Après tout, ce n’était pas lui qui avait pris des photos douteuses …Mais la culpabilité le rongeait. Il avait l’impression que tout cela était de sa faute. Pour une fois, il avait tort. Seulement il était bien trop prit dans les filet de la confusion pour s’en rendre compte. Après un court silence, il finit par répondre, d’un ton assez lent. Son regard se baissa vers le sol pour se relever qu’à la fin de sa phrase.

    « Que pourrait il y avoir à dire ? … Les … Les photos parlent d’elle-même … »

    Et là, ce fut le déclenchement de tout. Il l’avait dit ! Les photos ! Voilà ce qu’il ne supportait pas ! Il ne se contenait plus. Il fallait qu’il est une explication, quelque chose ! Il n’avait qu’une envie, se réfugier au Tibet pour faire le point. Quelque chose qui ne lui ressemblait pas du tout se passa. Un sourire se dessina sur son visage. Mais ce n’était pas un sourire comme on en voit sur le visage des gens heureux. C’était un sourire sarcastique, ironique.

    « En tout cas Bravo … Très réussis ces clichés … Du moins … Ceux que j’ai eu l’occasion de voir et que d’autres ont sûrement vus également … Du grand Art … »

    Son sourire s’estompa. Il fit une légère grimace, passant sa main sur son front. Il ne fallait pas lui en vouloir pour ces propos étranges. Mais il n’en pouvait plus. C’était la grosse goutte d’eau qui faisait déborder le vase. Il avait envie d’étriper tout le monde ... Et pourtant, il n’avait pas l’air plus énervé que cela. Jensen, à ce moment précis ne ressemblait pas au Jensen Cabaretti que l’on connaît.
Revenir en haut Aller en bas
http://saguenay-lake.keuf.net/
Lilly Cooper
[Admin] Queen Lilly ■
 [Admin] ■ Queen Lilly ■
Lilly Cooper

Nombre de messages : 2448
Age : 27
Âge du perso : 19
Humeur : Lovely
Date d'inscription : 30/01/2008

¤ Me ¤
RELATIONS:
UN PEU PLUS SUR MOI:
Rumeurs:

Moment de crise [Jensen] Empty
MessageSujet: Re: Moment de crise [Jensen]   Moment de crise [Jensen] EmptySam 24 Mai - 15:12

Lilly n'insista pas sur le mensonge que venait de lui débiter Jensen, mensonge qu'elle avait reconnut tout de suite, tout simplement parce que le garçon n'avait jamais su mentir, et pourtant il l'avait déjà fait tant de fois avec elle. En temps normal, ça l'aurait mis hors d'elle, parce que Lilly les avaient déjà bien trop subit. Même si ce n'était que des petits, ils avaient été une partie de la raison pour laquelle elle avait laissé Jensen tomber la dernière fois. Le garçon, et ça elle et Summer le savait mieux que quiconque, était parfois très bizzare. Un jour il pouvait montrer qu'il vous aimait et qu'il était certain de ce qu'il ressentait, l'autre jour il paniquait et devenait un garçon distant. Parce que Jensen avait toujours eu peur de l'avenir, et des projets Lilly en avaient continuellement des tas, ce qui faisait une grande différence entre eux. Dans les relations précédentes avec Jensen, Lilly avait toujours fini par laisser tomber après s'être accroché de toutes ses forces, perdante contre la crainte du garçon quant aux grandes ambitions de la fille. Il avait peur de trop s'engager, voilà tout, de sauter à l'étape suivante et d'après devoir passer la bague au doigt. Mais ça, il n'avait jamais comprit que Lilly elle non plus n'était pas encore prête pour tout ça. Et le renouveau de cette relation annonçait cette fois toutes les choses clairement. Lilly avait sentit que cette fois les doutes de Jensen étaient partis, et qu'elle n'aurait plus à patauger dans la pénombre pour maintenir leur relation, non, cette fois elle était enfin sûre qu'il l'aimait autant qu'elle elle l'aimait. Et elle avait eu de très bonnes impressions, une totale confiance enfin en lui, l'idée que maintenant ils pouvaient tout se dire, tout se confier. Mais tout ça s'était envolé maintenant que le passé avait refait surface, et les mensonges de Jensen aussi. Mais ce n'était pas elle qui allait à présent les lui repprocher, parce que comparée à celui qu'elle avait tenu pendant des années, ceux de Jensen étaient vraiment minables. Ce fut la raison pour laquelle Lilly ne releva même pas autre chose sur la main du garçon, et le regarda juste passer une serviette sur elle.

"Je dois te parler."

Quatre mots... seulement quatre mots qui semblèrent complètement décisifs pour la jeune. Quatre mots qu'elle avaient lachés dans la crainte de la suite, soupesant chacun par cette émotion. Et à ce moment, un silence s'installa dans la pièce, qui ne dura que quelques secondes mais qui parurent une éternité pour Lilly. Il baissa les yeux, elle retint son souffle.


« Que pourrait il y avoir à dire ? … Les … Les photos parlent d’elle-même … »

Que pouvait-elle lui répondre à ça ? Se justifier ? A quoi bon... ça ne changerait surement plus rien pour lui... un gouffre semblait s'être imiscés entre eux d'eux, et la justification qu'elle apporterait à Jensen ne l'aiderait pas à le traverser. Le laisser la sermonner ? Peut-être... mais ce n'était pas elle ça... Mais en ce moment, elle ne savait plus trop qui elle était, ce qu'elle devait faire. Lilly avait disparut, Lilly la forte, celle qui supportait tout, laissant sa place à une qui avait perdu toute sa répartie, toute sa méchanceté, ses moyens, une petite fille fragile qui semblait pouvoir se briser en miettes n'importe quand. Mais elle n'eut pas à répondre, il continua à sa place, son visage se transformant en une expression ironique qui souleva le coeur de Lilly, prenant le ton de la méchanceté.



« En tout cas Bravo … Très réussis ces clichés … Du moins … Ceux que j’ai eu l’occasion de voir et que d’autres ont sûrement vus également … Du grand Art … »

Ces phrases restèrent gravées dans l'esprit de Lilly. Que d'autres les aies vues lui étaient maintenant complètement égal. Peu importe, elle se mettrait même complètement nue devant tout le monde, tout ça ne l'importait plus maintenant... le regard des autres... si elle pouvait retrouver l'amour de Jensen. Mais ce qu'il venait de dire était clair, elle pouvait percevoir dans chaque mot l'arrivée de ce qu'elle craignait, et la fureur du garçon. Et elle ne put les retenir, ses larmes recommencèrent à couler, encore plus abondamment que les autres, mais elle ne bougea toujours pas, les laissant s'écouler sur son visage, emportant avec son maquillage, sans prendre la peine de les essuyer. Elle savait que Jensen ne ferait rien plus les arrêter, elle savait qu'il était surement trop tard.


"Je suis désolée."


Dire ça ne changerait rien à ce qu'il s'était passé, mais relevait du grand art pour Lilly qui ne s'excusait jamais, au grand jamais. Mais elle ne trouvait juste rien d'autre à ajouter. Voulait-il savoir ce qu'il s'était passé ? Mais si elle en venait aux aveux, elle devrait aussi sortir en même temps que ce n'était pas avec lui qu'elle avait perdue sa virginité, et ce mensonge, il ne le lui pardonnerait pas. Mais ne pas lui dire l'enfoncerait encore plus...
Revenir en haut Aller en bas
http://prilemnia-lane.forumsactifs.net
Jensen Cabaretti*

Jensen Cabaretti*

Nombre de messages : 26
Age : 26
Âge du perso : 19 ans
Humeur : Hum ... * S'en va sans répondre *
Date d'inscription : 17/05/2008

¤ Me ¤
RELATIONS:
UN PEU PLUS SUR MOI:
Rumeurs:

Moment de crise [Jensen] Empty
MessageSujet: Re: Moment de crise [Jensen]   Moment de crise [Jensen] EmptySam 24 Mai - 17:20

    Jensen resta silencieux pendant plusieurs minutes qui lui parurent interminables. Une seule et même question tournait dans sa tête. Et elle ne se composait que d’un seul mot : « Pourquoi ? » Mais au fond de lui, il connaissait la réponse. Il fréquentait Lilly depuis qu’ils étaient nés. Depuis toujours il savait que c’était elle. Il n’avait eu aucun doutes, aucuns aprioris, même s’il avait laissé paraître le contraire. Il ne faut pas oublier que Jensen est une carapace. Un moule parfait de ses deux parents réunis. Son père était quelqu’un d’instable, sa mère distante vis-à-vis des personnes auxquelles elle tenait. Jensen était un mélange parfait des deux. petits cocktail qu’il s’efforçait de changer en vain. Mais on ne change pas quelqu’un en claquant des doigts. C’est long et difficile, parfois impossible. Il se refusait à croire que quelque chose s’était brisé entre lui et Lilly. C’était la deuxième fois en y repensant. Le premier lien s’était brisé lorsque Jensen avait appris que Lilly l’avait trompé avec Dean. Il le lui avait pardonné pensant que leur relation avait cessé. Apparemment, il avait été bien trop naïf. Mais peu être était il trop radical ? Peu être devait il faire preuve de compassion encore une fois ? Devait il encaisser une fois de plus sans broncher pour conserver celle qu’il aime ? Peut être était ce la solution. Seulement il n’en était plus très convaincu. Il regarda la jeune femme simplement et silencieusement. A vrai dire, il cherchait ses mots. Il se contenait.

    « Je suis désolée. »

    Jensen baissa ses yeux vers le sol. Il n’arrivait même pas à la regarder en face. C’était trop dur. Pourquoi ? Parce qu’il savait qu’elle était sincère. Cela se voyait sur son visage. Et cela rendait par la même occasion sa situation deux fois plus difficile et ambiguë. Jensen n’était pas idiot. Il avait vu les photos. Une à une. Et il savait désormais que celui auquel Lilly s’était donnée était Dean. Il fallait être un vrai bigleux pour ne pas le deviner. Peut être se trompait il, les chances étaient tout de même très faibles. Jensen aimait trop Lilly pour la voir et la faire souffrir. S’il avait voulu, il aurait joué le jeu stupide de la vengeance mesquine. La faire souffrir de la même façon pour ne pas se voiler la face. A près tout, s’il le voulait ; il était capable de faire bien pire que des photos … Seulement il n’en avait aucune envie. Il ne s’abaisserait pas à quelque chose d’aussi pitoyable que la vengeance pure et simple. La vengeance gratuite si je puis dire. Jensen prit son courage à deux mains. Une chose lui trottait dans l’esprit. Il voulait en avoir le cœur net. Il n’arriverait jamais à avancer sans ça. Pour une fois, Jensen avançait. Essayait de comprendre. Il ne se renfrognait pas. S’était une grande première. Il se retourna pour faire quelques pas de long en large et en travers ayant sa main non égratignée posé sur son front, il finit par se stopper, se tourner lentement vers la jeune Cooper et par la regarder intensément, comme si c’était la première fois qu’il la voyait. C’était un regard à la fois naïf et passionné. En instant, il avait changé du tout au tout. Même s’il enrageait encore, il devait en avoir le cœur net …

    « Est-ce que tu l’aimes ?… »

    Vous trouvez cette question déplacée et étrange ? Moi aussi. Mais elle était essentielle. Si elle lui répondait oui, il saurait alors qu’il devait renoncer. Il la laisserait s’éloigner et il respecterait. Cependant, si sa réponse s’avérait être vague, il s’accrocherait. Il essaierait tant bien que mal de faire abstraction des clichés pour elle. La confiance n’était plus là certes, mais les sentiments si. Il lui mettait une pression énorme, il le savait. Mais un peu d’indulgence. Pour le moment, la seule chose qu’attendait le jeune Cabaretti, c’était des réponses.
Revenir en haut Aller en bas
http://saguenay-lake.keuf.net/
Lilly Cooper
[Admin] Queen Lilly ■
 [Admin] ■ Queen Lilly ■
Lilly Cooper

Nombre de messages : 2448
Age : 27
Âge du perso : 19
Humeur : Lovely
Date d'inscription : 30/01/2008

¤ Me ¤
RELATIONS:
UN PEU PLUS SUR MOI:
Rumeurs:

Moment de crise [Jensen] Empty
MessageSujet: Re: Moment de crise [Jensen]   Moment de crise [Jensen] EmptySam 24 Mai - 20:54

Il ne la regardait pas, fuyant son regard et fixant toujours autant le sol. Et Lilly savait qu'il faisait ça pour éviter ce succomber sous ses larmes, mais elle, continuait à garder son regard pointé droit sur lui, laissant toujours tombé sur son visage, les traces de ses peurs, de son chagrin, de sa stupidé et de sa confusion. C'était une des choses
qu'elle arrivait encore à maîtriser, ne pas fuir des yeux l'autre. Mais cette dernière vertue ne mit pas longtemps à elle aussi disparaître quand le garçon posa la question qui mettait dans de brouhaha dans l'esprit de la belle Lilly. Elle posa ses deux mains sur son visage et leva quelques secondes sa tête vers le plafond dans un soupir de larmes. C'était la question qui déterminirait tout, et elle le savait. Elle pouvait tout résoudre en disant un simple non, et tout serait régler, mais mentir ne lui disait rien sur le moment, non, elle savait que cette fois, elle devait répondre la vérité, être le plus sincère. Mais le problème était que cette question avait tellement perturbé l'esprit de Lilly pendant plusieurs temps... Si elle aimait Dean ? La réponse était oui... Mais si elle aimait Jensen ? La réponse était toujours oui... Alors que pouvait-elle bien faire ? Elle savait que l'homme de sa vie se tenait devant lui, mais elle ne pouvait pas mettre de côté ses sentiments pour le beau Pline, le deuxième blond qui s'était rajouté à sa vie. Hier encore, elle était déterminée et certaine que son coeur battait pour Jensen, et elle avait décidé d'aller l'annoncer à Dean, lui avouer que tout était bel et bien finit pour de bon entre eux, parce qu'elle s'était remise avec Jensen et que c'était lui qu'elle aimait. Mais à ce moment-là encore, tout avait basculé. Voir Dean l'avait à nouveau replongé dans le doute, et il avait réussi à reprendre une partie d'elle, et elle l'avait embrassé... Alors qu'elle resortait déjà avec Jensen... Et elle n'avait pas pensé à lui à ce moment, tout comme elle ne pensait pas à Dean quand elle embrassait l'autre garçon. Elle voulait être avec Jensen, elle en était sûre, mais à chaque fois qu'elle revoyait Dean, toute cette certitude disparaissait.
Elle laissa retomber son regard sur celui qui venait de lui poser la question, après ce long soupir de doutes.


"Je... Je ne sais pas, écoute! Je t'aime toi Jensen, et j'aimerais que ce soit si simple mais je ne sais plus où j'en suis moi! Ces photos ne sont pas récentes, elles datent de l'année passée quand on s'étaient séparés et que tu sortais avec cette blondasse, mais c'est vrai, ok c'est vrai, que quand on s'est à nouveau séparés plusieurs semaines avant le tremblement, j'avais re eu une histoire avec lui, mais qui n'avait pas été officialisée. Mais j'étais partit pour lui annoncer que je m'étais remise avec toi hier... et maintenant tout ça... tout remonte et je ne sais pas moi! Je t'aime toi, mais je crois que je l'aime lui aussi."

Un débordement de larmes s'étaient échappées de ses deux beaux yeux bruns à ces mots, s'énervant et pleurant simultanément. Elle ne savait pas ce que Jensen allait faire de ce qu'elle venait de dire, si pour lui ça signifiait la fin, mais elle l'avait dit.
Revenir en haut Aller en bas
http://prilemnia-lane.forumsactifs.net
Jensen Cabaretti*

Jensen Cabaretti*

Nombre de messages : 26
Age : 26
Âge du perso : 19 ans
Humeur : Hum ... * S'en va sans répondre *
Date d'inscription : 17/05/2008

¤ Me ¤
RELATIONS:
UN PEU PLUS SUR MOI:
Rumeurs:

Moment de crise [Jensen] Empty
MessageSujet: Re: Moment de crise [Jensen]   Moment de crise [Jensen] EmptySam 24 Mai - 22:17

    Jensen écouta la jeune femme attentivement. Observant son regard et ses émotions avec une grande attention. C’était presque troublant. La situation était à peu près semblable à celle –ci. Dean et Jensen se situait sur une balance, Lilly était au centre, et les plateaux vascillait à chaque moment. C’était le doute et la confusion. Rien de tel pour embrouiller l’esprit. Au moins, elle l’aimait encore un peu … Comme il se l’était juré, il ferait preuve de persévérance puisque tout n’était pas perdu. Mais ou cela les mènerait il ? Il ne comprenait pas bien Lilly parce qu’il n’avait jamais hésiter entre deux femmes. Pour lui, elle avait toujours été la seule. C’était celle avec laquelle il voulait terminer sa vie. Il voulait pouvoir se réveiller chaque matin auprès de la belle Cooper. Mais ce qu’il voulait importait peu. Pour le moment, elle devait faire un choix. De son côté, il lui laisserait le temps de réfléchir. Il le lui devait bien. A près tout ce qu’elle avait fait pour lui il serait prêt à attendre. Mais renoncer, il aurait beaucoup de mal. Rien que l’idée de voir Dean et Lilly s’embrasser ou se promener main dans la main lui donnait une envie incontrôlable de re-briser un miroir. Il y avait l’option du « On pourrait rester amis » Mais était-ce vraiment possible avec tout ce qu’il y avait entre eux ? Là aussi, il en doutait. Il chassa quelques idées noires qui lui trottaient dans l’esprit.

    « Mais j'étais partit pour lui annoncer que je m'étais remise avec toi hier... et maintenant tout ça... tout remonte et je ne sais pas moi! Je t'aime toi, mais je crois que je l'aime lui aussi. »

    Ces mots tournèrent dans sa tête pendant plusieurs secondes interminables. S’il suivait sa logique … Il pouvait en conclure qu’il s’était de nouveau passer quelque chose entre eux la veille. Pendant qu’elle parlait et avant qu’elle prononce ces derniers mots, Jensen s’était rapproché, il ne pouvait plus la voir pleurer ainsi. Il avait beau être furieux, il avait une conscience. Au moment ou il s’apprêtait à avancer sa main pour essuyer une larme qui perlait sur la joue légèrement rosée de la jeune femme, elle prononça les mots « partit pour lui annoncer que je m'étais remise avec toi hier... et maintenant tout ça ... » et là, il recula sa main. La petite lueur de tendresse qui s’était ranimée dans ses yeux s’éteignit pour laisser apparaître un regard à la fois impassible et touchant. Comme vous avez pu le constater, le jeune Cabaretti communique pas avec les yeux ><

    « Je vois … »

    Il se sentait encore plus pitoyable qu’avant. Mais c’était quelqu’un se voilant difficilement la face. Il y avait eu les photos et tout le reste … Le fait qu’il se soit peut-être passé quelque chose entre eux la veille n’était qu’un poids en plus dans le sac. Mais le sac en question était entrain de craquer, de débordé. Il fallait que cela s’arrête. Mais il ne pouvait se résoudre à quitter Lilly comme ça, sur un coup de tête sans y avoir mûrement réfléchis avant. Jensen soupira, il mit ses deux mains sur son front en se penchant légèrement vers le sol, puis il se redressa, juste devant la jeune femme. [ Tintinlintin Tintinlin Monsieur Homard va parler XDD > Désolée pour cette petite parenthèse, c’était trop tentant XD]

    « Lilly … Je … Je t’aime … Mais ça … Je sais pas comment le prendre. Qu’est ce que je dois faire ? Attendre sagement que tout se soit éclaircit et peut être accepter l’idée que tu partes avec ce … Ce … Aah … Tu sais que je ferais tout pour toi. Je t’aime. Je serais prêt à attendre … Faire tout ce que tu me diras … Mais te perdre … Ca …Je sais pas si je pourrais accepter ! … »

    ses paroles étaient pleines de confusions. Voir incohérente. Son esprit allait exploser. Tout s’emmêlait. S’était un vrai casse-tête. Ce qu’il venait de dire était il stupide ? Il n’en avait pas la moindre idée. Avait il fait une erreur ou non ? Là non plus il n’en savait rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://saguenay-lake.keuf.net/
Lilly Cooper
[Admin] Queen Lilly ■
 [Admin] ■ Queen Lilly ■
Lilly Cooper

Nombre de messages : 2448
Age : 27
Âge du perso : 19
Humeur : Lovely
Date d'inscription : 30/01/2008

¤ Me ¤
RELATIONS:
UN PEU PLUS SUR MOI:
Rumeurs:

Moment de crise [Jensen] Empty
MessageSujet: Re: Moment de crise [Jensen]   Moment de crise [Jensen] EmptyLun 26 Mai - 19:04

En avait-elle trop dit ? Pendant quelques secondes, Lilly avait put percevoir que Jensen commençait à s'adoucir un peu, et pendant qu'elle parlait, il s'était rapproché doucement d'elle, prête à essuyer ses larmes, bien qu'elle n'avait pas cillé, mais à peine avait-elle rementionné Dean, que ses espoirs s'envolèrent. Il se réloigna d'un coup, reprenant son visage impassible. Elle soupira une fois de plus, et il ne fit que répondre un : "Je vois." A ce qu'elle venait de raconter. Mais après tout, que pouvait-il dire de plus ? Il n'y avait rien à rajouter, leur relation ne tenait plus qu'à un fil, et ce fil, c'était Jensen qui avait le pouvoir de le briser ou pas. Et après un silence de plus, où le garçon semblait s'être mis à réfléchir [J'ai bien dit semblait ^^], il reprit la parole, adressant des paroles inespérées à Lilly.

« Lilly … Je … Je t’aime … Mais ça … Je
sais pas comment le prendre. Qu’est ce que je dois faire ? Attendre
sagement que tout se soit éclaircit et peut être accepter l’idée que tu
partes avec ce … Ce … Aah … Tu sais que je ferais tout pour toi. Je
t’aime. Je serais prêt à attendre … Faire tout ce que tu me diras …
Mais te perdre … Ca …Je sais pas si je pourrais accepter ! …
»


Bien sûr, tout ça était un mélange de sentiments qui prêtaient à la confusion, mais ce n'était pas ça l'idée importante que Lilly avait retenu de tout ça, non, il lui avait dit qu'il l'aimait... Alors il l'aimait encore après tout ça... Ca voulait dire qu'il y avait peut-être encore une chance qu'il veuille encore d'elle, et qu'il tenait vraiment à elle. C'était dingue... Ce nouveau Jensen était si parfait, si comme elle avait tant voulu qu'il soit avant... et maintenant les rôles s'inversaient et c'était à elle qu'étaient adressés les reproches. Si seulement il avait été comme ça déjà avant... Dean n'aurait plus été un problème, mais voilà, ce revirement ne datait que depuis qu'ils avaient redécidés de se remettre ensemble, et c'était déjà trop tard... Lilly avait une partie de son coeur qui penchait pour Dean déjà à ce moment... Mais merde! Il était si... si ce qu'elle avait toujours voulu de lui, alors pourquoi elle ne savait pas être satisfaite et avait été voir ailleurs ? Pourquoi avait-elle aussi des sentiments pour Dean alors qu'elle savait que c'était Jensen qui était fait pour elle... Mais si, dans le fond, il ne l'était pas... Elle savait très bien que tout le monde ne cessait pas de la rassurer en insistant sur le fait qu'ils étaient fait l'un pour l'autre, mais seulement chacunes de leurs relations avait mal finit... Alors si ce n'était pas prévu comme ça... Mais d'un côté, à chaque fois qu'ils se séparaient, ils finissaient par se remettre ensemble, comme si rester quelques mois l'un sans l'autre était impossible... Elle aimait Jensen... Oh oui elle l'aimait... Alors plutôt que de rester là à être tirée de deux côtés, elle ne devrait plus se poser de questions... Il avait changé, et leur relation avait finit par se renforcer encore plus cette fois... Mais l'ennui était que ce n'était plus de son ressort pour le moment, de faire ce choix, mais de celui de Jensen.

"Alors quoi ? Qu'est-on censé faire ? Je t'aime et ça ne changera jamais, mais je ne sais pas moi, comment on doit agir ? Surmonter ça bien que tu m'en voudras toujours ? Ou alors en rester là... Je ne peux pas te dire comment tu dois le prendre, mais je sais que même si j'ai des sentiments pour lui, je continuerai de t'aimer et ça toujours. Je n'ai pas envie de te perdre non plus Jensen."


Mais d'un côté, elle n'avait finalement pas non plus envie de perdre Dean, et de l'abandonner alors que ce n'était vraiment pas ce dont il avait besoin pour le moment... Qui a dit que Lilly était une personne qui ne changeait jamais d'avis ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://prilemnia-lane.forumsactifs.net
Jensen Cabaretti*

Jensen Cabaretti*

Nombre de messages : 26
Age : 26
Âge du perso : 19 ans
Humeur : Hum ... * S'en va sans répondre *
Date d'inscription : 17/05/2008

¤ Me ¤
RELATIONS:
UN PEU PLUS SUR MOI:
Rumeurs:

Moment de crise [Jensen] Empty
MessageSujet: Re: Moment de crise [Jensen]   Moment de crise [Jensen] EmptyMar 17 Juin - 19:36

    "Alors quoi ? Qu'est-on censé faire ? Je t'aime et ça ne changera jamais, mais je ne sais pas moi, comment on doit agir ? Surmonter ça bien que tu m'en voudras toujours ? Ou alors en rester là... Je ne peux pas te dire comment tu dois le prendre, mais je sais que même si j'ai des sentiments pour lui, je continuerai de t'aimer et ça toujours. Je n'ai pas envie de te perdre non plus Jensen."

    Comment devait- il prendre une telle chose ? Avec calme et sérénité ? Il avait vraiment du mal. A vrai dire, il était en colère. En colère contre le monde entier. Tout d’abord, ses parents qui n’avaient jamais été présents pour lui et qu’il considérait comme les responsables de sa dépendance avec la drogue. Ensuite, ce Dean de malheur !! Il était obligé de semer le trouble dans un courant paisible ?! Argg … Il n’avait qu’une envie, le réduire en miette, qu’il n’en reste rien si ce n’est une bouillie d’os pourris =D Bon peut être pas. Mais presque. Quoiqu’il en soit, notre petit Jensen qui était jusqu’à présent d’un calme troublant commençait à perdre son sang froid. Son poing récemment brutalisé se serrait fermement la serviette, laissant couler le sang abondamment. Mais il ne sentait rien du tout. Pas la moindre douleur. Comme je vous l’ai déjà dit, la blessure du cœur était bien plus amère et douloureuse. Il ne doutait pas des sentiments que Lilly éprouvait à son égard. Même si elle était partagée, si elle ne ressentait plus rien pour lui, il savait qu’elle serait partie. En effet, connaissant le caractère de la jeune Cooper, il savait depuis toujours que c’était quelqu’un de franc, qui sait souvent ce qu’elle veut. Enfin … Pas toujours. La situation présente faussait le tout. Il n’allait pas dire qu’il la comprenait parfaitement, ce serait mentir et être pessimiste. Personne ne pouvait se mettre à sa place. Etre partagé ainsi entre deux personnes, cela devait être dur. Il ne compatissait pas. Il ne pouvait pas de toute façon. L’esprit de compétition était bien là. S’il avait un jour crut qu’il serait dans cet esprit là pour récupérer celle qu’il aime, je peux vous assurer qu’il aurait agit autrement. Il aurait essayé de remonter la pente avant de tomber au fond du néant. De changer ce qui était mal le plus tôt possible pour ne pas sortir des railles et faire souffrir ou douter la plus importante personne à ses yeux. Le fait qu’elle lui dise qu’elle l’aimerait toujours lui redonnait de l’espoir et apaisait quelques peu sa colère. Il ne mettrait pas le point final à la relation qu’il avait avec Lilly. Pas maintenant alors qu’il y avait encore une chance qu’ils remontent la pente. Aller ! Ils en avaient connu des mauvaises passes ! A chaque fois ils s’étaient retrouvés ! Oui, seulement cette fois –ci, la crise était d’une importance capitale. Cette confiance aveugle qu’il avait toujours eut en la jeune Cooper s’était volatilisée. Fallait il lui en vouloir ? Je pense que non. Ces photos l’avaient vraiment secoué. Il avait vraiment beaucoup de mal à avaler le morceau. Mais, cela ne faisait qu’une heure à peine qu’il était au courant de cette révélation. Il lui fallait peut être simplement un peu de temps. Mais, avait il vraiment le droit d’en avoir ? A vrai dire, il ne savait plus qui était le fautif des deux. Il avait une tendance fâcheuse à culpabiliser alors qu’il n’était pas le seul à remettre en cause. Mais que voulez vous ? Un trait de famille sans doutes. Il fit un pas vers la jeune femme, se retrouvant tout près d’elle. Il baissait légèrement les yeux pour la regarder. Prenait il la bonne décision ? Il n’en avait aucune idée. Mais il savait qu’il ne voulait pas la perdre. Encore une fois, il refoulerait ses émotions. Après tout, il devenait très doué pour ce jeu même s’il essayait de s’en détacher pour éviter de mal finir.

    « Si tu en a besoin, je te laisserai du temps pour réfléchir… Mais … Sache que je serais là. »

    Encore une fois, sa phrase était sûrement maladroite. Mais elle disait tout. Le fait que même s’il n’y avait aucune raison valable pour qu’ils poursuivent leur relation, il serait là. Pour elle. Et qu’il l’attendrait sans chercher à la brusquer en quoi que se soit. Si elle voulait revenir vers lui, il l’accepterait en faisant mine de rien et en essayant de retrouver la confiance perdue. Si elle préférait se tourner vers Dean, il refoulerait ses sentiments et continuerait sa vie. [Comme une âme solitaire perdue Ptdr] Plongeant son regard dans celui de la jeune femme. Il n’ajouta pas un seul mot. Il desserra l’emprise de sa main autour de la serviette et il resta silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://saguenay-lake.keuf.net/
Lilly Cooper
[Admin] Queen Lilly ■
 [Admin] ■ Queen Lilly ■
Lilly Cooper

Nombre de messages : 2448
Age : 27
Âge du perso : 19
Humeur : Lovely
Date d'inscription : 30/01/2008

¤ Me ¤
RELATIONS:
UN PEU PLUS SUR MOI:
Rumeurs:

Moment de crise [Jensen] Empty
MessageSujet: Re: Moment de crise [Jensen]   Moment de crise [Jensen] EmptyDim 22 Juin - 16:20

Lilly ne regardait plus Jensen, trouvant soudain le plancher vraiment superbe ^^ Elle n'osait plus croiser son regard, pensant qu'il lui dirait que c'était la fin, et qu'il voulait qu'elle sorte au plus vite de sa maison, surtout après ce qu'elle venait de dire. Elle ne savait pas du tout à quelle réaction s'attendre, et ça la torturait énormément. Jensen n'était pas le genre de garçon très rancunier, mais elle se demandait s'il serait lui pardonner un jour et oublier tout ce qu'il s'était passer, et la réponse lui semblait évidente, et lui faisait encore plus peur. Jamais Lilly n'avait Jensen dans un tel état, malgré leurs disputes antérieures, et jamais elle n'avait eu peur face à lui. C'était toujours elle qui était la plus effrayante quand elle piquait une de ses crises bien à elle, de elle que tenait vraiment la décision d'une suite ou pas, mais cette fois, tout s'inversait, et elle put se rendre compte du rôle douloureux qu'était l'autre.

Attendant un verdict, son coeur battant de plus en plus vite au fur et à mesure que les secondes avançaient, on entendit à nouveau pendant quelques temps, plus que le souffle de la respiration des deux jeunes, Jensen une fois encore plonger dans ses pensées, partager par ce qu'il devait faire. Et elle ne le regardait toujours pas, prête à partir s'il le lui demandait, ce qu'elle était certaine qu'il ferait, même si elle ne le voulait pas.

Mais ce que le garçon répondit, allait au-delà des espérances de la jeune.


« Si tu en a besoin, je te laisserai du temps pour réfléchir… Mais … Sache que je serais là. »

Ces paroles étaient assez distantes et maladroites, mais elles avaient réchauffés en un coup le coeur de Lilly, même si elles ne règlaient pas les choses. Jensen se rapprocha d'elle, et elle leva enfin la tête pour le regarder, ne rajoutant rien, leurs yeux plongés l'un dans l'autre prolongeant un silence de plus, mais qui en disait long. Tout en elle, la jeune Cooper était démangée par un immense sentiment de culpabilité et de honte. Comment avait-elle put lui faire ça à lui ? Jensen était le garçon le plus adorable, le plus attentif, sur terre pour le moment, et elle l'avait trahit, fichant tout en l'air, écrasant la confiance aveugle qu'il lui accordait.

Alors que pouvait-elle répondre ? Elle ne savait plus où se mettre, plus comment se faire pardonner, pas comment elle pouvait effacer ça et redonner à Jensen la confiance qu'il avait.
D'un petit geste, la fille leva sa main vers ses yeux, et essuya une de ses larmes qui continuait de déborder, et tout ce qu'elle trouva enfin à répondre, elle qui savait toujours quoi dire n'importe quand, fut un :


"Merci."

Il fut prononcé dans un souffle presque inaudible, relevant de beaucoup de force qu'elle avait dû trouver pour pouvoir reprononcer un seul mot. Si un jour on lui avait dit qu'il lui arriverait de se retrouver dans une situation où elle était figée, sans ne rien savoir que dire ou faire, elle ne l'aurait jamais crû...
Revenir en haut Aller en bas
http://prilemnia-lane.forumsactifs.net
Contenu sponsorisé




Moment de crise [Jensen] Empty
MessageSujet: Re: Moment de crise [Jensen]   Moment de crise [Jensen] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Moment de crise [Jensen]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yoplai au bord de la crise cardiaque
» [Déclassé] [Crise] Le cas Sirkis
» Le moment X
» to the magic of the moment on a glory night. (theo)
» Mother son Moment ? Hannah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prilemnia-Lane :: Prilemnia Lane :: {Maisons} :: Maison des Gabaretti-
Sauter vers: