Prilemnia-Lane


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le luxe presque à l'état pur || Aaron J. ||

Aller en bas 
AuteurMessage
Hell H. Parkers
Bad But Beauty Lady
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 27
Âge du perso : 20 ans
Citation : je préfére mourir pour une cause que vivre pour rien
Humeur : Bien
Date d'inscription : 18/06/2008

¤ Me ¤
RELATIONS:
UN PEU PLUS SUR MOI:
Rumeurs:

MessageSujet: Le luxe presque à l'état pur || Aaron J. ||   Jeu 19 Juin - 18:09

Une lettre avait été envoyer jusqu'au Connecticut dans la boîte aux lettres de la famille Hamilton Parkers. Ne voulant pas bouger ses fesses du canapé depuis des année, Gabriel, le père de la famille, n'est jamais au courant de rien. Ce jour là comme tous les autres jours c'est donc Hell qui alla cherchait le courrier. Levée depuis 6h du matin a cause de son père qui a balancer un bouteille vide contre le mur qui s'éclata contre le mur. Dans la boîte on pouvait voir des rappels de factures, des decouverts de compte, une explusion dans quelque temps de la maison s'ils ne payaient pas de suite. Le seul soucis c'est que c'est Hell qui paye tout avec un simple salaire de serveuse ce qui est loin d'être facile.

Faisant défiler les lettres blanches entre ses mains, Hell se dirigée vers l'interieur de la maison. Arrivé au palier elle s'arrêta net. Une lettre pleine de couleurs montrant un hôtel de luxe des voitures de riches etc ... Hell entra dans la maison sans se préoccupait de cela pensant simplement que c'était une pub pour gagner un voyage comme d'habitude. Elle balanca tout ça sur la table et remonta dans sa chambre en hurlant à son père :


- Le courrier est sur la table !

Arrivée dans sa chambre, elle regarda autour d'elle, la seule chose qui a bien de la valeur ici c'est sa guitare. Elle vient de son oncle, il lui a offert ses guitare le jour de ses 16 ans. Elle en prends tellement soin qu'on pourait encore croire aujourd'hui qu'elle sort du magasin. Elle souria à la vue de celle-ci, son oncle lui manquait tellement, décédé a son tour dans un crach d'avion. C'était le seul qui aidait Hell à payer les factures et aujourd'hui il n'est plus de ce monde. S'ennuyant royalement, Hell redescendit pour regarder cette fameuse pub. Hell leva les yeux au ciel en voyant que le courrier n'avait pas bouger, son père ne s'était pas déplacer comme d'habitude.

Elle s'assia sur une des pauvres chaises entourant la table. Elle déchira l'envellope et une carte en sortit. Elle la posa à côté et déplia le dépliant. Elle lu dans les moindres détails, c'était l'occassion de se barrer sans que son père n'en sache rien. Une semaine offerte dans un palace. certes sans terasse ni les grandes suites mais c'est une occassion d'avoir un logement gratuit le temps de trouver un appart et un boulot. Elle regarda l'adresse, New York, la ville des plus grands rêves. Encore heureux qu'elle avait sa moto pour se déplacer. Elle monta là haut a toute vitesse pris un sac grand mais qui peut tenir sur ses épaules, sa guitare et son porte document contenant ses dessins et chansons. Elle mit ses affaires dans son sac et descendit les escaliers deux par deux. SOn père se retourna et dit alors :


- Où tu vas avec tout ça ? Tu doit laver les carreaux et faire le menage dans ma chambre je te rappelle.
- C'est fini ça papa, j'ai endurer ton alcoolisme et ta dépendance à la drogue bien trop longtemps, je m'en vais.

Alors qu'Hell se dirigée vers dehors, son père se leva pour la première fois depuis de longueeeees journées. Elle était en train de metre sa guitare sur son dos, puis son sac quand son père arriva :

- Tu reste ici, je suis toujours en train de tout faire dans cette baraque.
- Regarde sur la table, tu verras que tu fait jamais rien, les factures montent a plus de 2000 $ et tu n'est même pas au courant. tu bouge pas de ton canapé, c'est moi qui travaille pour deux, j'en ait marre je me casse.

Hell grimpa sur sa moto, une belle moto qu'elle venait d'acheter en se serrant la ceinture depuis plusieurs mois. Elle a toujours rêver de pouvoir partir c'est pourcela qu'elle a économiser durant des mois pour avoir cette moto. Elle mit le moteur en route et lanca un simple "adieur papa" avant de démarrer sur les chapeaux de roues. 5 h l'attendais. Elle pensait a son père, elle se demander comment elle allait pourvoir s'en sortir, certes elle en avait marre mais elle lui enverrait de l'argent sur son compte pour l'aider.

-- 5 heures plus tard --

Un moteur s'éteingit, elle qagit bien sûr d'Hell qui venait d'arriver devant le fameux Hôtel luxueux a souhait. Elle enleva son casque laissant ainsi ses cheveux tomber sur ses épaules. Il est 14h de l'après Midi lorsque la demoiselle descendit de sa moto. A peine arrivé, un voiturier se chargea de prendre sa moto pour la mettree à l'abris. Elle s'en alla vers l'interieur du bâtiment. C'était énorme, luxueux bref tout ce que la demoiselle n'as jamais connu. Elle se dirigea vers la raception en presentant sa carte.

- Bienvenue mademoiselle, je vais aller chercher la clefs de votre chambre, cela ne me prendras qu'une minute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron S. J. Jenning*
Women Eater :: Irresistible
Women Eater :: Irresistible
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 36
Âge du perso : 24 ans
Citation : Si je te rappelles pas, oublies moi !
Date d'inscription : 03/06/2008

¤ Me ¤
RELATIONS:
UN PEU PLUS SUR MOI:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Le luxe presque à l'état pur || Aaron J. ||   Jeu 19 Juin - 21:58


    Aaron avait décidé de déjeuner au restaurant de l’hôtel aujourd’hui. S’installant sans se préoccuper de la queue à l’entrée, le jeune Jenning se dirigea vers une table centrale, et consulta aussitôt le menu posé devant lui. Qu’allait-il bien pouvoir manger. Il faut dire qu’il n’avait pas si faim que ça. Alors la liste des repas du jour ne lui donnèrent guère envie. Refermant fermement le livret, il arqua un sourcil vers le serveur qui le regardait au loin, hésitant à s’approcher. Aaron lui fit alors un léger signe de la tête lui indiquant par ce fait, qu’il pouvait s'avancer et prendre sa commande. Ce qu’il fit d’ailleurs presque aussitôt, Valsant entre les tables et les clients qui circulaient. Bien au moins il était arrivé sans faire de casse.

    _’’La salade du chef avec son vin’’

    annonça-t-il sans même laisser le serveur ouvrir la bouche.

    _’’Bien Monsieur, ce sera tout monsieur ?’’

    Aaron lui répondit d’un signe de la main qu’il en avait finit, sans même le regarder, avant de déposer son regard vers une table légèrement bruyante d’à côté. Un couple avec une enfant d’un peu moins de dix ans qui semblait faire des siennes. C’était bien son jour ! La petite fille avait marmonner des paroles incompréhensibles pour enfin avaler une énorme bouchée de pain et de jeter sa serviette de table dans son assiette pleine de sauce, éclaboussant au pasasge, la nappe blanche. Aaron arqua un sourcil se disant qu’il devait s’agir d’un couple factice ou de nouveau riche, mais en aucun cas, de bonne famille, car tout le monde le sait, les bonnes manières s’apprennent dès le berceau !

    _’’T’en veux une paire de baffes en plus ?’

    Rugit alors le père de la gamine qui se mit à jaillir hors de la table. L’homme bondissait de sa chaise, comme un bouchon de champagne, la main brandie au dessus de sa tête, prête à smasher la gosse. Mais la petite plus maligne et rapide, lui échappa, courant dores-et-déjà dans la salle, esquivant les serveurs ornés de plateaux de repas. Ouf, elle avait évité sa salade chef qui arrivait. Enfin, son repas ne survit pas à la seconde tornade, du passage du père aussi habile qu’un éléphant marchant sur des œufs. Aaron soupira, se levant, et annulant sa commande au serveur qui le regardait d’un œil paniqué. De toute façon cette affreuse scène lui avait coupé toute faim.

    Se dirigeant vers l’accueil, bien décidé à identifier ce couple hors-norme, Aaron en profita pour prendre son téléphone et demander aux cuisines de lui préparer une bouteille de champagne au frais dans sa chambre. S’il n’avait plus faim, la soif par contre, était bien présente. Contournant le comptoir de la réception, le jeune homme se dirigea droit vers l’ordinateur des réservations, tapotant rapidement son mot de passe. C’est alors que ses yeux se levèrent spontanément vers la personne qui attendait de l’autre côté du comptoir et ne la quittèrent plus.

    *Tiens tiens.. ce céleste visage ne m’est pas indifférent*

    Pensa-t-il tout en lui souriant et la contemplant plus amplement. Elle avait un look à la fois rebelle et sexy qui ne laissait pas notre cher Jenning insensible. Cette guitare sur l’épaule lui mit le doute. Peut-être finalement qu’elle lui paraissait familière parce qu’elle était musicienne ? Humm.. qui disait musicienne, disait célébrité. Et puis, pour se trouver à la réception de cet hôtel de luxe, cela ne faisait aucun doute. Et alors qu’un réceptionniste s’approcha d’Aaron timidement en tendant une clé –qui n’était en réalité pas une vraie clé, mais bel et bien une carte d’identification dorée- vers la jeune femme brune. Aussitôt Jenning récupéra ladite carte d’accès.

    _’’ça ira, je m’en occupe Harvey !’

    Dit-il rapidement avant de se tourner vers la cliente, et de lui offrir son plus beau sourire, sans pour autant lui donner sa carte.

    _’’Bonjour jeune demoiselle, puis-je vous être utile d’une quelconque manière ?’’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hell H. Parkers
Bad But Beauty Lady
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 27
Âge du perso : 20 ans
Citation : je préfére mourir pour une cause que vivre pour rien
Humeur : Bien
Date d'inscription : 18/06/2008

¤ Me ¤
RELATIONS:
UN PEU PLUS SUR MOI:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Le luxe presque à l'état pur || Aaron J. ||   Ven 20 Juin - 20:25

Hell venait de faire 5 heures de route. Venant tout droit du Connecticut elle a decider de quitter sa vie d'avant sur un coup de tête ou plutôt un coup de pub. Une envelloppe verte, bleu aux couleurs qui donne envie avait été envoyer. Hebergement gratuit durant une semaine dans un palace somptueux. Une bonne raison pour quitter sa vie merdique. En plus de ça elle auras surement le temps de trouver un petit boulot par ci par là en une semaine et espére trouver un appartmeent aussi.

Aprés ses 5 heures de route plutôt grevante, Hell est arrivée à la reception d'un immense hôtel qui vous donner envie de l'explorer sur le champ. Enfin ça c'est pour les riches, pour le moment ce qui préoccuper la demoiselle c'était d'avoir un toit et surtout de savoir s'il s'agissait d'une simple pub ou d'une vraie semaine dans un palace. Elle avait lu la pub en entiere, elle indiqua bien une semaine logée mais sans pisicine, ni jacuzzi, pas de banquet ou encore de terasse. De totue façon ce n'est pas ce qu'Hell voulait. Un lit et une armoire ainsi qu'un toit et largement suffisant bref ...

Alors qu'elle venait de se faire accueillir comme une vraie riche, la receptionniste lui demanda d'attendre une minute le temps d'aller chercher sa clef qui est en réalité une carte électronique. Elle se retourna, dos au comptoir, comtamplé les riches, leurs gosses et les nouveaux riches au buffet qui se trouver prés de la piscine. Elle regarda sa montre, 14h05, manger a cette heure .. et bah c'était pas vraiment comme ça qu'elle voyait els choses enfin bon ça va 14h c'est pas tard pour manger bref ... Alors qu'elle se retourna face au comptoir, elle put apercevoir des mains masculines posées sur celui-ici. Le jeue a qui apartenait ses mains lui demanda s'il pouvait lui être utile.


- J'attends qu'on me donne ma ...

Et ce fut ainsi qu'elle se stopa net, ayant fait glisser son regard jusqu'au visage du jeune homme qu'elle reconnu de suite. Aaron, gosse de riche, le mec qui l'a mise enceinte sans qu'il ne sache rien. Elle était un peu perdue sur le coup ne sachant pas quoi dire .. non en faite elle était carrément sur le cul et la seule chose qui sortit de sa bouche fut :

- Mais qu'es-ce que tu fou là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron S. J. Jenning*
Women Eater :: Irresistible
Women Eater :: Irresistible
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 36
Âge du perso : 24 ans
Citation : Si je te rappelles pas, oublies moi !
Date d'inscription : 03/06/2008

¤ Me ¤
RELATIONS:
UN PEU PLUS SUR MOI:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Le luxe presque à l'état pur || Aaron J. ||   Ven 20 Juin - 20:49


    Pour Aaron, le fait que cette jeune femme ne lui était pas inconnue, ne pouvait que signifier qu’il l’avait vu à un concert ou à la télévision. Bon, il faut dire que le fait qu’elle portait cette guitare l’avait dirigé sur cette voie. Maintenant il tentait de se remémorer toutes les brunettes de groupe de rock qu’il connaissait. Et plus il les passait en revue, plus il se rendait compte que pas mal étaient passées dans son lit, et parfois, plusieurs le même soir, et dans le même lit si vous voyez ce que je veux dire ! Bref, en repensant à tout ça, il eut une pensée sérieuse durant un millième de seconde : ne plus collectionner les filles, tentez de se stabiliser ! Pffou cette pensée s’évapora en un rien de temps, poser les yeux sur cette charmante créature en face de lui ne faisait que confirmer qu’il lui serait difficile de tenir !

    La jeune demoiselle venait d’ailleurs juste de se retourner, en commençant une réponse avant de s’interrompre net devant lui. Mince, qu’est-ce qu’il lui arrive. Avait-il un morceau de salade coincé entre les dents ? Ouf, grand dieu que non, il n’avait même pas eu le temps de la voir sa salade. D’ailleurs ça lui rappelait qu’une bouteille devait l’attendre au frais dans sa suite. Ainsi donc, la brune reprit la parole, d’un ton et d’un vocabulaire plus que familier. Le jeune Jenning haussa un sourcil à l’entente de ce tutoiement improvisé. Mais pour qui elle se prenait celle-là ? Non ce n’était certainement pas une fille de son rang. Jetant alors un coup d’œil rapide sur la carte qu’il avait en main qui lui confirma ses pensées, Aaron soupira légèrement. Et mince, c’était une de ces filles sans le sou qui profitait de ce service de découverte du luxe.

    *bon okai, pour une pauvre, elle est plutôt mignonne*

    Pensa-t-il avant de finalement se reprendre. Bon, elle le connaissait apparemment, donc ça lui confirmait qu’elle lui disait bien quelque chose. Mais quoi ? Vu le ton qu’elle prenait, il devait certainement s’agir d’une histoire qui se serait mal terminée. Peut-être lui avait-il posé un lapin ? Non pas à une aussi ravissante personne. Et alors qu’il la fixait un instant, il s’aperçu que ce regard lui était vraiment familier. Oui, maintenant, il en était certain, il avait dû coucher avec elle ! Prenant le ton du tutoiement, il tenta une réponse sur le jeu d’énigme. Cela pouvait être certes pris pour de l’espièglerie, mais qu’importe.

    ‘’Hum.. tu devrais savoir faire le rapprochement..
    .. Le Palace..
    .. Jenning ..??’’


    Levant les yeux au ciel, il se décida à finalement contourner le comptoir pour arriver en face d’elle. Lui tendant la carte d’accès, il reprit la parole.

    ‘’Et pourrais-tu me rafraîchir la mémoire sur ta personne s’il-te-plait ?’’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hell H. Parkers
Bad But Beauty Lady
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 27
Âge du perso : 20 ans
Citation : je préfére mourir pour une cause que vivre pour rien
Humeur : Bien
Date d'inscription : 18/06/2008

¤ Me ¤
RELATIONS:
UN PEU PLUS SUR MOI:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Le luxe presque à l'état pur || Aaron J. ||   Ven 20 Juin - 21:51

Bon là c'est clair, elle est dans la merde mais alors bien profond sur ce coup-ci. Elle allait séjournée tout prés voir carrément sous le toit d'Aaron. Vous vous demandez surement pourquoi elle fut aussi surprise ? c'est plutôt simple. Un soir de fête, il est venu la draguer ouvertement et disons qu'avec quelques verres dans le nez il fallait s'attendre qu'elle se laisserait faire bien plus faciement que d'habitude. Tout de même conciente de ses actes, elle passa une nuit torride avec Monsieur Jenning mais loin de savoir ce qui allait l'attendre quelques semaines plus tard. En effet, la demoiselle appris quelques semaines plus tard qu'elle était enceinte. Sachant que Aaron est gosse de riche, elle aurait facilement put le retrouver et lui annoncait qu'il allait être père mais la demoiselle avait déjà un grand gamin à s'occuper : son père. Elle avait déjà bien du mal à le gérer ... enfin bref, c'est pourquoi sans prévenir Aaron elle avorta.

Aujourd'hui elle se retrouver devant lui, ne sachant pas quoi penser, complétement perdue et ce fut une phrase plutôt malpolie qui sortit de sa bouche, mais que voulez vous aussi, elle allait tout de même pas lui sauter au cou et faire semblant d'être heureuse de revoir un mec qui l'a interieurement détruit car il faut l'avouer, elle aurait eu le père de cet enfant a ses côté et son propre père non alcoolique elle aurait garder l'enfant enfin bref il était partit et ce n'était qu'une histoire d'une nuit bien que la demoiselle en garde des séquelles. Aaron lui dit alors sur un ton comme il a l'habitude d'avoir qu'elle aurait du faire la rapprochement. Suffoquée elle dit alors :


- Sur l'enseigne il y a écrit "Le Palace" pas Jenning alors excuse moi de ne pas avoir vu la ressemblance.

Bah quoi ? c'est vrai aprés tout, elle pouvait pas deviner que cet hôtel appartenait a sa famille. Bon d'accord, en bas de la pub c'est sgné Jenning mais qui fait franchement attention à la signature d'une pub ? Alors que Aaron faisait le tour du comptoir pour se retrouver en face d'elle, elle croisa les bras tout en le regardant de plus prés. Elle pouvait pas nier qu'elle avait fait un bon choix le soir où elle a coucher avec lui ça c'est clair. Il lui tendit sa carte qu'elle rit tout de même en douceur des mains du jeune homme. Ce fut sur ce geste qu'il demanda de lui rafraichir la mémoire. Bon fallait s'y attendre vu le nombre de filles qu'il doit gentiment se payer l'une aprés l'autre !

- Un soir d'été dans la ville du Connecticut, chez un ami à moi, une fête a était organiser. On a bu quelques verres ensemble et je suppose que tu connait la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le luxe presque à l'état pur || Aaron J. ||   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le luxe presque à l'état pur || Aaron J. ||
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Approvisionnement en denrées de luxe
» Un diner presque parfait
» Connexion qui marche presque... hé non
» [Obligatoire (enfin presque :p)] vos nouvelles têtes!
» 21-04-2011 - Activation des points de luxe, apparition des cartes de consommation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prilemnia-Lane :: City :: {Le Palace} :: Hotel particulier des Jenning-
Sauter vers: